Langue

Le français est compris et écrit partout, et parlé la plupart du temps, parfois même impeccablement (chez les vieux qui ont encore connu l’époque de la colonisation française). Aucun problème donc, sauf dans les endroits reculés, car le français est de nouveau bien enseigné dans les écoles, après avoir été un peu défavorisé au profit de l'anglais sous l'ancien président M. Ravalomanana.

Nous avons noté quelques caractéristiques du malgache (voir "Olatra - Champignons d'Andasibe", dans "Suivez le guide", onglet "Andasibe") :

  • - les voyelles qui terminent les mots ne se prononcent pas ou peu : on dit Ifat plutôt qu’Ifaty
  • - les o se prononcent ou : on dit Fianarantsou plutôt que Fianarantsoa
  • - le s a tendance à aller vers le ch : Ihouch plutôt que Ihosy
  • - ne vous étonnez pas d'entendre le mot zébu prononcé jebou
  • - entraînez-vous, avec l'aide d'un Malgache, avec misaotra... qui veut dire merci !

Quelques mots de vocabulaire usuels ne feront pas de tort (en prononciation phonétique):

- bonjour: salamé ou, sur la côte Est, akoré

- au revoir: veloum

- merci: misaotr(a)

- bonne nuit: tsara mandry

- sucre: siramamy

- banane: akoundr

- huile: ménak(a)

- nourriture: sakafou

- pain: mouf

- eau (ou la pluie!) : ranou

- petit: kély

- il y en a: missy / il n'y en a pas: tsi missy

- c'est très beau / bien: tsara bé

- argent: voul(a)

- maison: tranou

- fille: viavi

- garçon: lalaï

- livre: bouky (comme en anglais!)